jeudi, décembre 22, 2011

AGENCES DE NOTATION

"AAA" et "CCC" : Terreur alphabétique sur la finance internationale

By FoQus Media on Thursday, December 22, 2011 at 5:06am
Elles sont apparues ainsi que de nouvelles comètes- ou de dangereuses météorites- venues s’inscrire dans le ciel de la finance internationale. Les plus connues d’entre elles, trois véritables "ogives nucléaires", s’appellent Moody’s, Standard & Poor’s (S&P) et Fitch.
Il y a seulement deux ans le citoyen lambda n’en avait jamais entendu parler, cependant qu’elles "notent" depuis longtemps déjà les États, les entreprises multi ou transnationales, et les grandes institutions financières. Dans l’ombre et dans une opacité quasi occulte.
C’est la crise des "subprimes"(1) aux États-Unis qui a rendu célèbres ces agences qui n’aspiraient qu’à opérer incognito. Or donc de vivre ainsi cachées les mettaient à l’abri d’une exposition susceptible d’appeler plusieurs interrogations sur leur mode de fonctionnement.
D’autant que leur crédibilité tient à deux choses : elles se doivent d’être neutres et irréprochables pour prétendre au statut de démiurge de la haute finance. C’est là leur marque de commerce- ce ne sont pas d’officines de bienfaisance- puisqu’elles doivent bien tirer profit de ce puissant magistère qui les pose en incontournables !
Paradoxalement, ce sont les États eux-mêmes, mais aussi les investisseurs internationaux, qui financent ces agences de notation. Pour les premiers il s’agit de s’assurer la meilleure note, le fameux "triple A", qui permet d’emprunter à un taux avantageux. Les banques, elles, paient pour connaitre la solvabilité de leurs emprunteurs. Une information cruciale qui sert à déterminer les taux d’intérêts à appliquer aux clients (les bons ainsi que ceux qui sont à risques). Les agences de notation agissent en quelque sorte comme des consultants externes à une entreprise, mais dont l’expertise serait payée par ladite entreprise pour faire l’audit de ses finances.
En toute impartialité.

Des entreprises rentables
Seulement, ces agences sont loin de jouir de l’indépendance dont elles se réclament pour gage de leur impartialité : l’américaine Moody’s appartient, à hauteur de 13%, au milliardaire Warren Buffet, actuellement l’homme le plus riche de la planète. Un autre américain, l'éditeur McGraw-Hill Companies est le vrai patron de Standard & Poor’s. Cependant que Fitch est la propriété de la société financière française Fimalac, fondée par Marc Ladreit de Lacharrière.
De plus Moody’s est cotée en bourse à l’instar de toute autre société !
Preuve que ces agences sont des entreprises indépendantes du pouvoir public, et dont le but est de générer des profits. Comme toute autre entreprise privée.
Et puisqu’aucune n’est en situation de monopole, elles sont concurrentes dans l’attribution des parts du marché. Un dangereux biais propice au conflit d’intérêt, situation d’ailleurs que de nombreux experts ont cru déceler avec les subprimes et la sur-notation d’Enron(2).
On est en droit de s’étonner que ces agences n’aient pu prévenir ces fiascos pourtant annoncés. Le cas d’Enron surtout intrigue : Mark Froeba, un ancien employé de Moody’s, a livré devant la Commission d'enquête sur la crise financière du Sénat américain, un témoignage édifiant sur le fonctionnement de cette agence de notation «Quand j'ai quitté Moody's, la pire crainte d'un analyste était qu'il fasse quelque chose qui mettrait en danger la part de marché de Moody's, de causer du tort à son chiffre d'affaires (…) et de perdre son travail en conséquence», a-t-il dénoncé. Or, un analyste devrait seulement craindre de «contribuer à l'attribution d'une note qui serait fausse».
En d’autres termes, l’agence qui se serait alors risquée à octroyer une mauvaise notation à cette entreprise (Enron) aurait perdue, du même coup, près de la moitié de son chiffre d’affaire annuel. Difficile dans ces conditions de ne pas y voir une relation de cause à effet. Certains parlent même de collusion, voire d’une sorte de corruption.

Les "Trois grandes"
"The Big Three ", (Moody’s, S&P et Fitch) ont-elles réellement détourné pudiquement les yeux sur ce qu’elles ne voulaient pas voir chez Enron ? Vrai ou faux, l’apparence de conflit d’intérêts demeurera pour longtemps. Une suspicion nourrie par le fait que ces agences de notation engrangent de considérables émoluments pour des services désormais incontournables pour ceux qui empruntent sur les marchés financiers internationaux.
Les agences perçoivent autour de 100.000 dollars auprès d’une entité désireuse de se faire évaluer par elles. Ensuite la moitié de cette somme doit être versée, en guise "d’abonnement", par le pays, ou l’entreprise solliciteuse des services de ces agences. Enfin, ces officines exigent une commission substantielle sur chaque transaction (emprunt) de leur client sur les marchés internationaux. Un bonus qu’elles trouvent mérité parce que c’est elles qui garantissent la valeur de ces emprunts par leur notation. Elles seraient donc des sortes de garants incontestables et qui produiraient une parole d’évangile. Un évangile dont le pouvoir a fortement décliné puisque leur impartialité est désormais mise en doute.
Depuis, et pour faire la preuve de leur impartialité, les agences de notation menacent de dégrader les grandes puissances économiques telles les États-Unis, la France ou l’Allemagne. Histoire de bomber le torse en prétendant n’avoir peur de personne. Mais même cela ne suffira pas à effacer le préjudice. Trop peu, trop tard…
Et comme pour faire un exemple elles ont sévi sur "la faible Grèce", brandissant un doigt sentencieux sur l’Italie, au point de déstabiliser toute la zone euro.

Frankenstein
Qu’à cela ne tienne : Des États souverains adoptent des mesures d’austérité et de redressement les plus draconiennes, à l’injonction des agences de notation dont ils sont les clients, de peur de voir leur cote de crédit baisser. De maintenir à tout prix le "AAA" est devenu un objectif qui occulte l’atteinte de tous les autres. Car en ces temps de l’internationalisation de la finance - village global oblige-, les États ont graduellement cessé d’être des lieux d’expression du pouvoir politique. Pour ne plus constituer que des succursales du marché financier international.
Aussi afin d’optimiser la régulation du système- l’argent ne dort jamais- les pays sont désormais des "places financières", ou des places boursières (3), qui se relaient nuit et jour pour pallier la différence des fuseaux-horaires.
Abdication du politique au profit du financier, sous-ordonnance des pouvoirs publics nationaux aux marchés financiers mondiaux, c’est le monde de Frankenstein ! Or donc ce nouveau "monstre"- pour d’autres un nouveau deus ex machina- est si puissant que ses diktats produisent, partout où ils sont scrupuleusement appliqués, un délitement du tissu social. Pour un gain qui n’est jamais garanti. La Grèce et l’Italie en sont déjà à plusieurs "plans de redressement" sans que leurs situations en soient améliorées pour autant. Entretemps ce sont les citoyens qui en paient le plus lourd tribut par de massives suppressions d’emploi ; ainsi qu’un démantèlement progressif des services publics. Partout où sévit la "loi des marchés", par l’intermédiaire de mesures d’austérité, s’ensuit automatiquement une dégradation du pouvoir d’achat du citoyen. Et de son niveau de vie. Des sacrifices pour lesquels on lui promet des lendemains enchanteurs.

Vain sursaut
Devant ces multiples agressions contre l’Homme et la vie communautaire, des groupes de pression se sont constitués dans presque toutes les grandes villes du monde capitaliste.
Le mouvement dit des "Indignés" veut résister en assiégeant, par l’occupation, les places boursières et autres symboles du "capitalisme sauvage".
Mais avant l’émergence de ce mouvement, de timides velléités de contrôle du système de notation avaient été émises ci et là. L’Europe se plaça à l’avant-garde en proposant la création d’une agence de notation européenne. L’idée a fait long feu même si auparavant elle reçut l’assentiment des sommités telles le chef de file des ministres de finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker. Le vice-chancelier allemand Guido Westerwelle, et la chancelière Angela Merkel elle-même, s’essayèrent à la faire accepter. Sans succès.
Les uns et les autres y renoncèrent bien vite devant l’agitation qui se produisit sur le marché de l’argent. Car l’idée d’un quelconque contrôle des marchés internationaux par les pouvoirs publics nationaux hérissent les investisseurs et rend le marché frileux et volatil. Résultat : ce dernier est livré aux mains peu scrupuleuses des spéculateurs, lesquels agissent alors tels des fauves se jetant sur une proie sans défense. Or donc les dommages peuvent être tragiques quand la proie se trouve être le système économique d’un pays, la solvabilité d’une banque ou d’une multinationale cotée en bourse.

Comme à l’école
Depuis cette tentative échouée, plus rien : impuissants, les États semblent s’être résignés à subir le joug des agences de notation. En attendant une solution-miracle, un vaccin ou un antidote, quelque chose qui viendrait contrebalancer la toute-puissance de ces officines.
En attendant tous font sagement leurs devoirs afin de mériter un bon bulletin sur lequel s’affichera un triple A. Comme à l’école. Sauf que les élèves, eux, ne paient pas pour cela !
EMERY UHINDU-GINGALA GINGANJ

(1)http://www.gralon.net/articles/economie-et-finance/credit/article-les-subprimes---definition-et-raisons-de-la-crise-2235.htm
2) http://www.piloter.org/gouvernance-entreprise/enron.htm
(3)Les principales places boursières dans le monde : http://blogue.placementsquebec.com/2010/02/19/liste-des-principales-places-boursieres-dans-le-monde/

6 Comments:

At 9:10 AM, Anonymous Anonyme said...

Bonjour, accepteriez vous de répondre à quelques questions concernant le meme sujet svp?

 
At 10:17 PM, Blogger 柯云 said...

2015-12-30keyun
louis vuitton outlet stores
coach factory outlet
hollister clothing
oakley sunglasses wholesale
jordan concords
true religion jeans outlet
louis vuitton outlet
cheap toms
uggs on sale
true religion outlet
tory burch shoes
coach outlet store
nike trainers sale
replica rolex watches
chanel outlet
gucci handbgs
abercrombie outlet
michael kors outlet
canada goose outlet online
air force 1 trainers
michael kors outlet sale
ray ban sunglasses outlet
michael kors outlet online
rolex watches
coach outlet store online
louis vuitton handbags
louis vuitton purses
coach outlet online
abercrombie & fitch
hollister kids
kobe 8
air jordans
michael kors outlet clearance
ralph lauren outlet
ray ban sunglasses
oakley store
nike air huarache
ray ban sunglasses
oakley sunglasses sale
coach outlet online

 
At 7:16 PM, Blogger oakleyses said...

ray ban sunglasses, michael kors outlet online, tory burch outlet, uggs outlet, longchamp outlet, christian louboutin, tiffany jewelry, christian louboutin uk, gucci handbags, polo ralph lauren outlet online, nike outlet, replica watches, louis vuitton outlet, prada outlet, nike free, uggs outlet, ugg boots, cheap oakley sunglasses, uggs on sale, longchamp outlet, christian louboutin shoes, ray ban sunglasses, michael kors outlet online, replica watches, michael kors outlet online, oakley sunglasses, christian louboutin outlet, prada handbags, ugg boots, oakley sunglasses, burberry outlet, michael kors outlet online, polo outlet, tiffany and co, oakley sunglasses wholesale, michael kors outlet, kate spade outlet, jordan shoes, louis vuitton outlet, nike air max, louis vuitton, burberry handbags, oakley sunglasses, nike air max, longchamp outlet, louis vuitton, louis vuitton outlet

 
At 7:17 PM, Blogger oakleyses said...

replica handbags, michael kors, true religion outlet, true religion jeans, nike tn, hogan outlet, sac longchamp pas cher, nike air max uk, converse pas cher, polo ralph lauren, nike air force, hollister uk, abercrombie and fitch uk, nike roshe run uk, hollister pas cher, nike blazer pas cher, north face uk, michael kors pas cher, timberland pas cher, lululemon canada, nike free run, burberry pas cher, sac vanessa bruno, michael kors, guess pas cher, nike free uk, ralph lauren uk, ray ban uk, polo lacoste, true religion outlet, new balance, longchamp pas cher, nike air max uk, sac hermes, jordan pas cher, louboutin pas cher, coach purses, true religion outlet, michael kors outlet, nike roshe, coach outlet store online, air max, nike air max, vans pas cher, kate spade, coach outlet, mulberry uk, north face, ray ban pas cher, oakley pas cher

 
At 7:19 PM, Blogger oakleyses said...

abercrombie and fitch, wedding dresses, nfl jerseys, louboutin, north face outlet, ferragamo shoes, soccer jerseys, iphone 6 plus cases, reebok outlet, bottega veneta, chi flat iron, p90x workout, nike air max, valentino shoes, nike roshe run, asics running shoes, vans outlet, iphone 5s cases, instyler, celine handbags, oakley, herve leger, hollister clothing, insanity workout, hermes belt, ghd hair, hollister, mac cosmetics, iphone 6 cases, s6 case, giuseppe zanotti outlet, ipad cases, nike huaraches, iphone 6s cases, timberland boots, soccer shoes, mont blanc pens, mcm handbags, jimmy choo outlet, longchamp uk, baseball bats, lululemon, iphone 6s plus cases, babyliss, new balance shoes, ralph lauren, iphone cases, nike trainers uk, beats by dre, north face outlet

 
At 7:21 PM, Blogger oakleyses said...

hollister, converse, pandora jewelry, ugg, canada goose outlet, canada goose, moncler, moncler, links of london, canada goose uk, ray ban, canada goose outlet, marc jacobs, supra shoes, barbour, nike air max, vans, barbour uk, ugg pas cher, canada goose outlet, pandora uk, wedding dresses, louis vuitton, ugg uk, toms shoes, moncler outlet, swarovski crystal, moncler, swarovski, doke gabbana, lancel, thomas sabo, pandora jewelry, louis vuitton, canada goose jackets, canada goose, louis vuitton, moncler, hollister, canada goose, moncler uk, replica watches, doudoune moncler, juicy couture outlet, moncler outlet, louis vuitton, converse outlet, louis vuitton, juicy couture outlet, gucci, coach outlet, ugg,uggs,uggs canada

 

Enregistrer un commentaire

<< Home